Philosophie

Les éléments d'une riche tradition

Philosophie tantrique

Vieux d’un millénaire, le Kundalini Yoga est une technique basée sur l’expérience, une sorte de « science sacrée » dans la tradition de la philosophie tantrique, d’après laquelle la divinité féminine a une importance primordiale et où l’univers est régenté par deux forces : Shakti (énergie de la création, aspect féminin) et Shiva (la conscience, aspect masculin). En comparant le terme « Shiva » avec la philosophie vedanta, dans laquelle Brahma représente l’aspect créateur de la divinité, Vishnu l’aspect conservateur et Shiva l’aspect destructeur, Shiva correspond ici à Brahman, la conscience la plus haute.

 

Ayurvéda - la connaissance de l'énergie de vie

Le yoga et l’ayurvéda sont souvent désignées comme « sciences sœurs ». Toutes les deux ont pour but d’écarter la maladie et le malheur, et visent à rétablir, à maintenir et à accroître la santé corporelle et mentale. Bien que les textes de l’ayurvéda, comme le décrivent les Charaka Samhita, expliquent que les thérapies ayurvédiques agissent au niveau physique, mental et spirituel, en Occident, les traitements ont souvent tendance à se concentrer sur les symptômes physiques de la maladie. Dans la philosophie yoguique et ayurvédique, l’homme tout comme l’univers est une combinaison des cinq éléments (tattvas) : la terre, l’eau, le feu, l’air et l’éther. Dans l’application des concepts enseignés, la répartition de l’énergie en 3 Doshas (types de constitution) est fondamentale. Ces trois doshas sont Vata (élément air), Pitta (élément feu), Kapha (élément eau). Un équilibre de ces trois principes en l’humain est signe de santé idéale – ce qu’on appelle l’état tridosha.

 

Système énergétique: les nadis (Ida, Pingala, Sushumna)

 

Dans la littérature yoguique, le concept énergétique des nadis est intéressant. Le prana (énergie de vie) coule à travers plus de 72'000 canaux d’énergie très fins (les nadis), qui sont tissés avec notre corps physique. Ces nadis ne sont pas de nature physique et ne sont pas vraiment définissables dans notre langage occidental académique, mais ils sont comparables aux méridiens de l’acupuncture et du Shiatsu. Les nadis prennent leur source vers notre nombril et se répandent dans tout le corps. Bien que chaque canal énergétique aie une signification particulière en soi, on parle dans le yoga surtout des trois flux énergétiques principaux : Ida, Pingala et Sushumna. Ces trois nadis importants partent du bas de la colonne vertébrale pour se retrouver dans la narine opposée (Ida côté gauche, Pingala côté droit). Sushumna monte en suivant la colonne vertébrale.

 

Système énergétique: les 7 chakras

ILe long de leur chemin, ces canaux d’énergie se croisent plusieurs fois. Aux croisements se trouvent les chakras, centres ou roues d’énergie. Ces points sont caractérisés par une haute concentration en énergie. Le mot chakra vient du sanskrit et signifie roue. Il y a 7 chakras principaux : Muladhara (base de la colonne vertébrale – lutte pour la survie), Svadisthana (au niveau des organes sexuels – plaisir des sens), Manipura (juste en dessous du nombril – maîtrise, ego, force, volonté), Anahata (centre du cœur – compassion, service à autrui, amour désintéressé), Vishudda (gorge – dévouement, confiance, communication), Ajna (troisième œil – intuition), Sahasrara (sommet de la tête – conscience universelle).